dimanche 18 septembre 2022

Glanes #54 Sauve qui peut

Je lis la notice de Godard. Finalement qu’ai-je vu de lui ? À part Sauve qui peut (la vie), rien, nada, le néant. Il faudrait sûrement faire un film sur les gens qui allaient voir du Godard et sur ceux qui n’y allaient pas.

lundi 12 septembre 2022

Un trio

J’arrive en soirée par avion. Il est venu me chercher à l’aéroport. Je découvre son domaine, une maison de maître dans un parc en périphérie de la ville. On passe devant des fenêtres. Sa femme mange seule à une grande table, télévision allumée.

vendredi 9 septembre 2022

Ma Queen

La reine d'Angleterre, Elisabeth II, le 1er avril 2011. — Christopher Furlong / POOL / AFP
La disparition d’Elizabeth II c’est un peu la deuxième mort de ma mère. Elles avaient le même âge et ont traversé les mêmes périodes de l’histoire aux mêmes moments, l’une dans ses tenues de reine, l’autre dans ses habits d’employée, également taiseuses.

mercredi 17 août 2022

Pour Romain

J’ai écrit que je redécouvrais ma garde-robe. Nous étions en Italie dans une grande ville insulaire pour quelques jours. Nous déambulions souvent dans le centre-ville. Les boutiques ne manquaient pas, je fus pris d’une envie de trouver une chemise comme semblaient pour moi les affectionner les ragazzi de ce pays. J’ai toujours aimé les chemises. Du plus loin que je me souvienne. Même à l’époque des culottes courtes les enfants portaient des chemises ou des polos. On n’aurait pas envoyé un enfant à l’école avec un teeshirt, enfin je ne crois pas. A la période du collège, la mode était au grosses rayures et à l’écossais. Je n’aimais pas, comme je n’aimais les pantalons en velours à grosses côtes versus les fines. J’ai toujours préféré le fin et le délicat même si plus tard j’osai porter quelques chemises dites de bûcheron. Je n’avais pas vraiment le choix de mes vêtements achetés avec parcimonie selon la tradition économe du pays taiseux.

mardi 9 août 2022

Le test du circoncis

Nous étions rencontrés une fois, pour un petit apéro chez lui. J’aimais discuter avec lui et ça me suffisait. Bien sûr il y avait une attirance et elle était réciproque. Mais lui ne voulait de relation qu’amoureuse et exclusive. Comme je n’étais pas libre au sens où il l’entendait, il ne pouvait transiger même s’il apparaissait clairement qu’il s’en morfondait. En présentiel il y revenait régulièrement peut-être à cause de mon regard et me disait qu’il voyait bien que j’avais envie mais qu’on ne pouvait pas. Ce faisant il sous-entendait son attirance.

vendredi 5 août 2022

Glanes #53 je peux me brosser

J'ai repris un fil de messages avec cet ami blogueur qui avait tenté de publier la photo du slip Addicted de Pio sur ma taille fine, voyons ce qu'il va en faire. Pour mémoire, la photo ne s'était jamais affiché sur ce post où il avait brodé une variation sur une vraie rencontre et mon histoire de slip. Ça faisait partie de défis que nous nous lancions.

samedi 30 juillet 2022

Mi-figue

L’homme à la figue, Simon Vouet. Musée des beaux-arts de Caen
C’était une semaine triste où j’étais seul. Un accès d’humeur de ma tête brune m’avait désolé. Non qu’il n’avait ses raisons, mais une fois de plus je recevais une colère qui n’était pas dirigée contre moi mais ma fatigue ne me disposait à recevoir une fois de plus et à aider à canaliser. J’avais osé le dire. La porte avait claqué et j’étais meurtri de subir pour les autres.

jeudi 28 juillet 2022

C'était avant

Photo Gabriel DUVAL/AFP
On avait du monde un soir de juillet et on a eu cette discussion sur ce qu’on pouvait dire avant et qu’on ne peut pas dire aujourd’hui. Il s’est révélé une fan de Michel Leeb, alors la conversation est devenue très compliquée.

mardi 26 juillet 2022

J’en aurais même essayé la robe de Marylin !

Je t’avoue que j’ai cherché assez fébrilement mon jean-test. Mais où avais-je bien pu le mettre ? On a remanié pas mal de choses ces derniers mois et je me souviens très bien l’avoir déplacé, mais où ? Je ne l’ai pas trouvé. Mon jean-test date d’une époque où je devais avoir entre 25 et 30 ans. Je l’avais retrouvé dans le tiroir d’une commode de ma mère quand j’en avais une bonne dizaine de plus. Je l’avais essayé, les cuisses passaient encore mais je ne pouvais plus fermer la ceinture. C’est là que j’avais eu l’idée de le garder alors qu’en toute logique j’aurais dû le mettre au conteneur de notre ligne passée.

samedi 23 juillet 2022

Des visions

Je suis dans le salon d'attente, en transit en quelque sorte. La pièce est toute en longueur, nous sommes quelques uns à être stationnés là sur des fauteuils réglables. Je suis près de la fenêtre. Au centre, sur le mur longitudinal une photo de paysage de montagne sous verre, comme on peut les faire et monter soi-même, sans doute s'agit-il d'une photo donnée par un patient qui a apprécié le service. La photo est très mal cadrée, sans recul suffisant.