mardi 18 mai 2021

Il faudrait que je me reprenne

Il est six heures du matin. Je suis devant mon écran. Je devrais commencer la journée, par ce premier quart quotidien mais je procrastine un peu.

Trop c'était hier.

samedi 15 mai 2021

Le goût amer d'un plan cul (2)

Si tu as raté le début, c'est ici. Je suis arrivé chez Mateo II. Il m'attendait dans le couloir, nu contrairement au scénario prévu.

Il n'a pas cherché à me déshabiller. Très vite il a voulu qu'on rejoigne sa chambre, son lit plus exactement. Les volets étaient fermés mais il laissa la porte ouverte. Néanmoins, j'avais envie de plus de lumière. Pour te voir, lui dis-je. Il ne semblait emballé par la réciproque. Il alluma la lampe de chevet qui diffusa une lueur très discrète, trop à mon goût mais je laissai tomber et me déshabillai.

mercredi 28 avril 2021

Le goût amer d’un plan cul (1)

Ça fait longtemps que j’essayais de capter Mateo II et réciproquement. À deux pas de chez moi, avec une possibilité de recevoir, j’avoue que c’était encourageant de maintenir un contact très épisodique et fugace. L’échange de photos préliminaires s’était relevé concluant. Il présentait un torse agréable et un cul, oh là là mais quel cul !

samedi 24 avril 2021

Le jour où la toise s’est fait mètre

C’était le 26 mars 1791, nous explique Nicolas Huguenin. Nicolas est professeur d’histoire et depuis des années poste un billet quotidien sur fb sur un fait historique. On ne dira jamais assez l’importance des professeurs d’histoire pour enseigner les faits et contextualiser, dans cette époque où nous vacillons en permanence entre le roman national, cette histoire rêvée de notre ci-devant nation, et la réécriture tout aussi orientée au gré des contritions du moment.

dimanche 18 avril 2021

Coup de cœur

Télérama annonçait le Juge et l’assassin. J’étais seul et fatigué et j’eus envie de revoir quelques scènes de ce film mémorable. Le film était déjà commencé et aux premières images les landes du pays taiseux n’étaient pas au rendez-vous. Et pour cause, la programmation avait changé, je me retrouvais dans un commissariat de police avec l’étonnant Patrick Dewaere. 

mercredi 7 avril 2021

Tant va l’homme à la tasse qu’à la fin il se gare

Se garer sur un parking c’est finalement un peu comme choisir son urinoir dans les toilettes pour hommes, me disais-je en observant les mouvements sur une aire de stationnement dans un de ces moments où tu attends l'autre qui est parti faire une course.

mardi 6 avril 2021

L’ennemi commun

Pour souder un groupe comprenant des éléments qui ne s’apprécient guère voir se détestent, une solution très simple consiste à trouver l’ennemi commun. C’est politiquement fait et les extrêmes de tout bord ont nommé...

dimanche 28 mars 2021

Q

Une lettre. Certains révolutionnaires ont pu déconseiller de l’utiliser. Suggérant de la remplacer chaque fois que possible par un K.

mardi 23 mars 2021

Viens dans mes draps

Je ne comprends toujours pas cette désaffection pour les lits et les draps de nos grands-mères. J’avoue que le format 120 me convient assez plutôt que de se perdre dans un 160 voire un 180. Quant au 140 longtemps grand classique des années glorieuses,  je le trouve finalement assez bâtard, à peine assez riche pour s’étaler et pas suffisant pour des joutes enlevées. J’en reviens au 120 dont j’aime qu’il me mène en bateau petit-bourgeois Louis-Philippe campagnard, aux veinures de merisier.