lundi 5 juillet 2021

Maurice, 10 ans

Je lui glisse ces deux mots sur la messagerie. Il ne répond pas mais les deux coches bleues apparaissent. Il m’a lu. Il a nécessairement pensé à moi. Il ne m’a pas bloqué. Seulement ce silence.

samedi 26 juin 2021

Au delà du réel

Killian Jornet (c) We Champ

The Father
, le film de Florian Zeller, m'a profondément troublé. C'est typiquement le genre de film qui me rend impossible la moindre distance avec ma propre vie. Je n'étais pas loin de pleurer comme une madeleine, comme pour Tendres passions qui m'avait faire revivre la fin de Cerise, une situation que j'avais très mal vécu car la personne qui m'accompagnait avait trouvé que le film en faisait des tonnes et en avait beaucoup ri.

samedi 19 juin 2021

Retour à la plage


Dix-huit mois sans revenir au bord de la mer…

Je n’y reste jamais bien longtemps. Il me faudrait une montagne proche. C’est ce que j’avais aimé à la Réunion, la montagne qui plonge dans la mer. J’adorerais la Corse je pense.

jeudi 27 mai 2021

Eh mec !

Il a un visage magnifique. Je ne suis guère attiré par les crânes rasés. Enfin un peu plus par les rasés à blanc que ceux à 3 mm. Un vieux souvenir de l’époque où les crânes rasés à 3 mm, c’étaient des paras ou des fachos. Ou la même chose, disait Maxime le Forestier. 

J’aime les cheveux, la touffe.

Un visage magnifique, un ovale régulier un regard bleu comme l’enfer. Et grand mince avec ça. J’ai cliqué plusieurs fois sur son profil avant qu’il ne clique sur le mien. Je lui écris que je le trouve très beau, simplement pour lui dire, sans plus rien attendre, dans une vraie phrase et bonne journée.

Il me répond. Merci mec. Et toi Pic.

Wouah, la réponse ! Mais Pic majuscule.

Je choisis une image que j’aime bien et je commente. Oui je sais gros qu’on ne voit pas tout le visage mais je l’aime beaucoup celle-ci.

Je suis pas sûr qu’il va saisir le deuxième degré.

Effectivement, il m'a snobé...

 




mercredi 26 mai 2021

Glanes #48 anecdotes

Catherine Ringer, entendue lundi chez Par Jupiter, est la fille du peintre français d’origine polonaise Samuel Ringer. Pourquoi souligner cette parenté ? Tout simplement parce qu’on prononce pour Catherine Ringer comme singer et pour Samuel on dit rin’gueur, comme dans Ringo et rigueur. C’était ma petite séquence pour ceux qui s’obstinent à prononcèr’ Castanèr’ et Blanquèr’ mais continuent à aller chez le boucher.

mardi 18 mai 2021

Il faudrait que je me reprenne

Il est six heures du matin. Je suis devant mon écran. Je devrais commencer la journée, par ce premier quart quotidien mais je procrastine un peu.

Trop c'était hier.

samedi 15 mai 2021

Le goût amer d'un plan cul (2)

Si tu as raté le début, c'est ici. Je suis arrivé chez Mateo II. Il m'attendait dans le couloir, nu contrairement au scénario prévu.

Il n'a pas cherché à me déshabiller. Très vite il a voulu qu'on rejoigne sa chambre, son lit plus exactement. Les volets étaient fermés mais il laissa la porte ouverte. Néanmoins, j'avais envie de plus de lumière. Pour te voir, lui dis-je. Il ne semblait emballé par la réciproque. Il alluma la lampe de chevet qui diffusa une lueur très discrète, trop à mon goût mais je laissai tomber et me déshabillai.

mercredi 28 avril 2021

Le goût amer d’un plan cul (1)

Ça fait longtemps que j’essayais de capter Mateo II et réciproquement. À deux pas de chez moi, avec une possibilité de recevoir, j’avoue que c’était encourageant de maintenir un contact très épisodique et fugace. L’échange de photos préliminaires s’était relevé concluant. Il présentait un torse agréable et un cul, oh là là mais quel cul !

samedi 24 avril 2021

Le jour où la toise s’est fait mètre

C’était le 26 mars 1791, nous explique Nicolas Huguenin. Nicolas est professeur d’histoire et depuis des années poste un billet quotidien sur fb sur un fait historique. On ne dira jamais assez l’importance des professeurs d’histoire pour enseigner les faits et contextualiser, dans cette époque où nous vacillons en permanence entre le roman national, cette histoire rêvée de notre ci-devant nation, et la réécriture tout aussi orientée au gré des contritions du moment.