dimanche 15 décembre 2013

La tendresse des hommes

Deux hommes contre un mur de pierre meulière sous le regard d'une femme qui les prend en photo. La lumière et les manteaux ouverts laissent imaginer une demi-saison. L'homme à gauche, aux cheveux gris et courts regarde au loin, de profil. Boucles brunes et mi-longues, le second semble parler, une jambe repliée sur le mur.
Qu'a t-elle capté de ce moment là ?
Il y a eu une histoire entre ces deux. 10 années les séparent. Quand ils se sont rencontrés, présentés par la femme, le second atteignait l'adolescence. L' homosexualité du garçon, inconnue de tous, avait sauté au yeux du jeune homme. Ils ont toujours eu beaucoup d'affection l'un pour l'autre.
Longtemps après, une nuit d'hiver, un froid glacial soufflait sur la ville. Dans le petit appartement mal chauffé, ils avaient fini la soirée et entamé la lendemain autour d'une bonne bouteille de vin rouge. La conversation était animée et joviale. C'était un bon moment à une époque où chacun d'entre eux était désemparé par leurs vies de couple. Traversée d'un désert pour l'un, rupture douloureuse pour l'autre. Il faisait bien froid quand les draps du lit unique les ont accueilli sagement. La conversation s'est poursuivie un moment, avant de finalement s'éteindre. Que s'est-il passé alors pour qu'il ose poser son pied à l'endroit précis où un homme peut exprimer certains vifs émois ? S'attendait-il à y trouver déjà l'objet de son désir bandé au maximum ? Ce qui s'est passé ensuite fut du plus naturel qui soit. Leurs visages se sont rapprochés en un tendre baiser profond. Un peu plus tard, quand ses lèvres se sont posées sur mon sexe et que celui ci a glissé dans le velours de sa bouche, j'ai su soudain que je ne pourrai plus me passer de la tendresse des hommes.

1 commentaire:

  1. Belle entrée en matière!! moi non plus, je ne peux me passer de la tendresse des hommes, comme tu le dis si élégamment.

    RépondreSupprimer