jeudi 3 mars 2016

Et si c'était ce gars qui me démange ?

J'ai beaucoup regretté de ne pas avoir pris les anti-histaminiques que le pharmacien m'avait proposés avec les produits qui devaient me débarrasser de la bête. Je n'aime pas avaler des médicaments mais je n'avais pas idée que les démangeaisons me poursuivraient aussi longtemps. Finalement, elles s'étaient calmées quelques jours avant de retrouver Philippe, c'est à dire près d'un mois et demi après la découverte du problème. Quand même...
J'avais passé ce beau début de matinée avec lui. J'étais rentré ensuite à la maison vers 10 heures. A midi, les démangeaisons avaient repris. L'intensité était grande. J'étais effaré. Pourtant Philippe avait vérifié son état. Moi-même je n'avais rien remarqué de particulier.
Aussitôt, je me déshabillais, je ne me voyais pas infesté mais je recommençais une application d'huile spéciale. Mes vêtements partaient dans un sac poubelle avec une bonne pulvérisation d'insecticide.
Les picotements intempestifs ont continué pendant une bonne dizaine de jours.
Le samedi j'avais revu Philippe pour simplement manger ensemble. La question ne se posait pas mais si nous avions pu avoir un peu plus d'intimité, je crois que j'aurais eu une appréhension.
Cette affaire devenait complètement irrationnelle. Selon toute vraisemblance il n'était pas la cause de la contamination mais il produisait sur moi un effet équivalent. Je ne manquais pas de m'interroger sur le sens de cette situation. J'imaginais alors que mon inconscient cherchait à me protéger de l'aventure avec une si belle personne.






2 commentaires:

  1. Ben oui, il te démange! ton inconscient te protège? non, il te dit qu'il te provoque plein de trucs en toi, il te fait bouillonner!!! bon, après, c'est peut-etre histoire impossible, mais tu l'as dans la peau, que tu le veuilles ou non!!!

    Romain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me faut vraiment une troisième fois...

      Supprimer