jeudi 9 décembre 2021

La turlupine

Il est trop tard (Mon enfance est si loin...). Je n'écrirai pas à la clinique de ma naissance. La probabilité que ma mère s'en soit aperçu est très faible. Je ne parlerai pas à mes tantes. Elles sont trop âgées. Se souvenir ou tenter de le faire sur un tel sujet les troubleraient trop, je pense. J'ai vu à quel point l'une d'entre elle était perturbée quand je lui ai parlé de sa mère, de comment nous la percevions, de ce qu'elle avait pu me confier et qu'elle ne lui avait pas dit. Elle avait été choquée. Penser que je pouvais en savoir plus qu'elle qui avait été si liée. Pourtant on sait bien que les grands-parents se confient à leurs petits-enfants. Mais l'absence ne permet pas de combler les manques éventuels. Je ne ne leur parlerai donc pas de cela. Je peux me débrouiller autrement et il y a encore quelques autres choses que j'aimerais faire émerger délicatement avant qu'elles ne passent de l'autre côté.

mardi 7 décembre 2021

Grand millésime

Habituellement je ne porte pas d’habits à inscriptions. Tout au plus un logo de marque le plus discret possible et surtout pas de face sur le cœur. Bien sûr, il est difficile d’échapper aux mentions sur les ceintures des caleçons ou des jeans. Et je suis confit de paradoxes puisque j’accepte plus facilement une mention Kenzo ou Calvin Klein qu’un simple crocodile. Bref il s’est bien marré dans cette grande ville viticole quand, retirant mon pantalon, il a découvert mon slip rouge tamponné de Grand millésime.

lundi 6 décembre 2021

Naïveté ou cyber attaque ?

Il me contacte. Un profil nouveau encore vide. Il dit avoir lu le mien, avoir apprécié. Sa photo est sympa. Il arbore également une photo de torse très musclée, très attirante mais je perçois un certain décalage avec celle du profil.

dimanche 28 novembre 2021

Sortie de bite

Sophie Fontanel veut bien croire que Nicol’H ne se souvienne de rien mais se demande où est la vraie parole des hommes dans cette histoire. Et en effet, je ne peux pas assurer non plus que je puisse me rappeler de toutes les fellations qu’on a pu me faire. Mais elles étaient consenties. Par contre, la seule fois où j’ai sorti mon sexe érigé de manière intempestive, inconsidérée, indélicate, je m’en souviens encore et je me souviendrai toute ma vie de cette honte absolue.

samedi 27 novembre 2021

La pipe et le costard

Pour le titre, j’ai hésité avec la vacance de monsieur Hulot, mais je ne suis pas fan des jeux de mots pour le jeu. Difficile d’échapper à ça qui plus est quand on est sensible aux questions écologiques. J’avoue avoir toujours douté de Nicolas Hulot, le repenti du gel douche ! Et finalement qu’aura-t-il fait réellement avancer au delà d’un coup de pouce incontestable lié à son instrumentalisation par de plus fins politiques que lui. Et donc hier, revenant d’un périple, j’ai podcasté Envoyé spécial, alerté par un billet de RPH assez dégoûté par ce qu’il qualifie d'hallali. Depuis j’ai aussi lu Serge Raffy et Tto.

mardi 23 novembre 2021

Trouble gémellaire

J’ai évoqué à plusieurs reprises l’absence du frère. J’ai parlé de mon trouble à la lecture de Millenium 5 sur le sujet des jumeaux séparés, cette sensation de me sentir concerné et d’en déduire que j’avais peut-être eu un double non arrivé à terme. Le trouble m’a repris lors d’une soirée à laquelle participaient deux jumeaux adultes.

jeudi 18 novembre 2021

Chaussettes orphelines

Il m’a fallu du temps avant d’accepter d’apparier deux chaussettes différentes. Mais d’aucuns avaient pris l’habitude de se servir dans ma boîte à chaussettes et le retour ne se faisait pas forcément sous forme de paire.

mardi 16 novembre 2021

La fin au hasard

L’homme était allongé sur le sol dans la prairie tassée à l’extrémité du camping vers la côte. Il n’y avait plus rien à faire. Le cœur ne repartirait pas. On attendait maintenant la société funéraire pour enlever ce qui désormais ne serait plus désigné que comme un corps. Du drap trop court dont on l’avait recouvert dépassait deux chaussures de sport rouges.

lundi 15 novembre 2021

Amants

C’est le nom du dernier film de Nicole García. Avec Pierre Niney et Benoit Magimel. Je ne sais pas si j’irai le voir, une question de temps car tout, la réalisatrice et les acteurs, devraient m’inciter à le faire. Un élément pourrait me conduire à prioriser la sortie : qu’il se passe quelque chose entre Pierre et Benoit.

dimanche 14 novembre 2021

Le provocateur

De temps à autre, depuis des années, il passe voir mon profil et réciproquement. Parfois la conversation s'engage. Parfois, il m'envoie des photos. Assez directes.