dimanche 5 octobre 2014

Instantané

Je suis descendu du train. Au même instant, à l'autre extrémité du wagon, le jeune contrôleur posait le pied sur le quai d'un mouvement souple. La casquette bien visée sur sa tête, une polaire sombre enveloppait son torse mince.
En un bref éclair mon regard a croisé le sien. Un peu canaille, me suis-je dit. Je me suis tourné sans m'arrêter. Il avait fait de même. Nouvel échange de regards plus lointains.
J'ai poursuivi mon chemin. La lumière du petit matin rendait les vitres du train opaques. Elles m'ont renvoyé une image que j'ai trouvée belle. Pour une fois je ne m'étais pas raté avec le gel.
Déjà ce matin, à la sortie de la douche, j'avais apprécié le mec dans le miroir, ce n'est pas tous les jours.
J'ai remonté la grand rue, la ville s'éveillait à peine.
Je me suis installé dans un café.
Je me suis connecté pour voir si Stan allait se réveiller avant que je ne parte en rendez-vous professionnel. J'avais un peu de temps ce dimanche matin...

7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Les actus passent forcément en priorité !

      Supprimer
  2. Tu deviens un pro dans l'art du teasing dis donc :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était du direct, je n'avais pas encore la suite... Et maintenant, je donne la suite ou priorité à Arthur qui se morfond ?

      Supprimer
    2. merci de m'avoir donné la priorité!!!

      Supprimer
  3. J'aime moi aussi ces échanges de regard complices, brefs et intenses même s'il ne se passe rien d'autre et que ça ne va plus avant. Des instants de pur bonheur pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est bon juste comme ça, mais quand même, une petite suite avec un joli contrôleur...

      Supprimer