mardi 28 octobre 2014

L'os de Dionysos (3)

Entre temps j'ai regardé où en était Martin. Il m'avait laissé un message. L'ambiance étant retombée, il était parti se coucher. On avait eu le temps d'envisager un rendez-vous le lendemain, je n'avais donc pas trop d'états d'âme. Et Steve du T. là, au bout de la caméra...
Tu enlèves le bas ? 
Il l'a fait, tout aussi naturellement que pour le haut. J'étais séduit. Ce mec m'attire depuis le premier jour, sans l'avoir vu. Comment expliques-tu ce courant fort qui passe parfois sur quelques mots et d'infimes perceptions ?
Il a touché son sexe au repos, légèrement, comme s'il avait voulu m'en donner une idée de développé, mais sans doute sans y penser. Il n'y avait aucune vulgarité dans sa posture, le fait même d'écrire ce mot me semble complètement décalé.
Il voulait en savoir plus sur mes fantasmes. Il m'en a dit un peu des siens. Rien que des choses simples mais que j'imaginais particulièrement sensuelles avec lui.
Quelqu'un s'était réveillé dans son appartement où il recevait de la famille, nous avons du couper la cam, il s'est rhabillé, je bandais toujours, puis la conversation s'est effilochée, je tombais de sommeil et j'ai fini par raccrocher.
Nous reprendrons le fil une autre fois, peut-être dans longtemps, peut-être avant, peut-être pas.
J'aime bien cette idée assez romantique de Steve du T., un jour, qui sait.

à suivre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire