mardi 14 janvier 2014

Délires autoscootés

Ce n'est pas à moi qu'un truc pareil serait arrivé. J'ai toujours eu horreur d'être derrière sur le porte-bagages. Pourtant j'ai une belle image en tête, celle de Il compleano (David's Birthday)1, quand David et Matteo partent en scooteur. Tu es derrière l'être aimé, tu te serres contre lui ou tu te lâches, les bras tendus en arrière, tout en confiance.
Mais là je délire, au volant c'était le garde du corps.
Oui mais quand même, ce doit être vachement excitant. Comme quand tu prends sur toi pour t'enfoncer dans le sous-sol du sauna incognito. Imagine, tu disparais de la vie publique bien réglée pour t'encanailler un peu. Tu files du château à l'anglaise.Tu penses à celle que tu vas retrouver, grisé par le vent qui s'engouffre dans ton casque. Pas trop y penser quand même, sinon le garde du corps va finir par sentir quelque chose dans son dos. Ou alors se lâcher les bras en l'air, descendre la rue du faubourg comme ça avec un cri de bonheur.
Dis tu crois qu'il est monté comment ? Je veux dire, par l'ascenseur ? C'est à l'étage je crois.
Moi ça m'épate. Tu vois πR, il a fermé son blog secret quand il a pris des responsabilités professionnelles2. Et là, le mec, il a la promotion qui en a fait baver plus d'un, et surtout qui tu sais, et il a le temps de se la péter en remontant le rue du faubourg les bras en l'air. Flûte, elle descend ou elle monte cette rue ?
Je rêve, toi tu affiches le faux écran d'excel avec la touche F10 quand ta n+2 passe dans ton bureau, pour cacher que tu es en train de blogger, et lui tranquille, mosieur le n+x, il roucoule en plein après-midi entre deux rendez-vous officiels.
J'écris en plein après-midi mais au final je n'en sais rien, je n'ai pas vu le reportage. Je ne sais même pas s'il avait un casque intégral ou s'il a vraiment tendu les bras.
Les politiques sont catastrophés, l'image de la république, bla bla. Ils ont surtout peur de se faire pister à leur tour, car la tradition républicaine est sauvée, même honorée je trouve. L'histoire du château grouille de séquences croustillantes.
Cet homme est vraiment normal, et ça rassure. J'ai juste un petit regret, j'aurais trouvé assez sympathique que Julie s'appelle Julien.


File:Il compleanno.png
Source : http://it.wikipedia.org/wiki/File:Il_compleanno.png

1 : La cheffe de la sécurité du château aurait pu faire visionner à scootoujours ce superbe drame de 2009 de Marco Filiberti, avec Maria de Medeiros, Massimo Poggio et Thyago Alves, à voir ici.
2 : in memoriam ici  


1 commentaire:

  1. au debut , j'ai pas compris..ensuite , bien sûr.. j'écris, mais je ne sais pas encore comment il s'est dépatouillé à sa conf de presse... nR? je ne connais pas....
    quand à la chute, j'adore..oui Julien aurait été du plus bel effet!!

    RépondreSupprimer