dimanche 5 janvier 2014

Année conditionnelle

2014 ne rime avec rien. Parmi ceux qui ont cherché, j'ai lu tto avec une belle tirade historique.
Espérons que cette année rimera quand même à quelque chose.
J'ai de quoi faire.
En 13, j'ai essayé de me remettre sur les rails. En  14, je m'en sors ou jamais.
À le dire ainsi, ça fait ancêtre. Sauf que les miens en 14, ils allaient vers le pire.
Restons modeste.
J'ai une liste de résolutions professionnelles et personnelles.
Plus le off, celui dont je te parlerai ici. Comme arriver à faire sortir Milan de sa tanière, recroiser Rodolphe, et ceux que je ne citerai pas, par discrétion, oublier Maurice, voir une fois Pas plus haut que le bord, l'émission jamais enregistrée le mardi qui m'arrange, quand ça tombe vraiment un mardi, mais ça finira bien par...
Ce n'est pas du vrac, juste quelques associations d'idées, ma pensée trois petits chats.
Et puis l'inconnu, le conditionnel dont Manu parle si bien ici.
Depuis longtemps je me suis fait à l'idée de leur absence. J'avais si peu à leur dire. Avec tout ce qui s'était passé. Tout ce qui ne s'était pas passé, aussi. Ils était tellement fier d'eux et de leur petite vie, de leurs enfants, de moi. Puis j'ai vu les façades se fissurer au fur et à mesure que ça partait en couille, enfin que ça vivait autrement, les déchirures, les séparations, les recompositions.. Mais toujours vite replâtrer. Sauver les apparences. Moi, j'étais toujours là, une vie rêvée, les mots du quotidien, ceux qui ne fâchent pas. Parfois une perche tendue, sans effet, à quoi bon.
Je m'étais dit que l'empathie viendrait avec l'âge, sans illusion, ou avec le veuvage. Un jour un moment est passé, comme un ange, je l'ai saisi avec émotion. Ce fut le seul éclair. Une expérience non reproductible.
Maintenant que je sais pas vraiment quoi leur dire, ils s'en vont à petits pas, dans le noir des souvenirs éteints.
Le silence ne dit rien, je ne sais pas ce qu'il y a dans leurs yeux.


3 commentaires:

  1. Je n'avais lu que les 6 premières lignes qui apparaissaient sur le blog. Et je trouvais ça très fort. Et ce soir , je trouve le reste!! toujours fort et essentiel. Pas évident de voir les siens qui baissent, petit à petit inéxorablement. En attendant, bonen année à toi, pour partager les résolutions du off!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te vois venir, tu penses à ta résolution 8 ?
      Sinon, pour voir la totalité, il faut cliquer sur "suite"

      Supprimer
    2. ben oui, j'ai vu "suite" et tout m'est apparu..limpide!!!
      la résolution du 8? oui, puisque je n'ai pas précisé des bloggers" jamais rencontrés"...mais tu peux certainement contribué à la réalisation de plusieurs de mes résolutions!!!

      Supprimer