mercredi 21 juin 2017

Léa va chez le bouchair

Alors que le monde va si mal, je me permets de rester sur des choses légères, mais pour autant ce matin je ne te parlerai pas de la bite et du cul des garçons. Ce billet ne sera donc pratiquement pas lu car j'ai bien compris que ce n'était pas ici que tu venais chercher des états d'âmes sur les réfugiés, clin d’œil à mon ami Celeos, ou le sort des homosexuels en Tchétchénie, ni même sur la nouvelle du reine du paf, j'ai nommé Léa Salamé.
J'ai regardé la soirée électorale de dimanche dernier, enfin un peu car ça m'a moins passionné que la journée d'investiture de Manu Mac. Évidemment j'étais sur la deux, ne supportant pas la une, avec le beau Laurent passant légèrement des uns aux autres dans une chorégraphie très aérienne, et la non moins ravissante Léa, trônant au centre du plateau.
Je passerai sur les questions convenues et sur le fond politique de la soirée. Un truc m'a agacé, c'est l'application de la belle à appeler Christophe Castaner, ci-devant porte-parole du gouvernement et nouveau député provençal, Christophe Castanair. Je sais bien que le Cher se prononce à peu près comme la chair, mais quand même, à la base dans la langue courante, -er final se prononce comme dans boucher. Elle nous a cependant épargné une prononciation alsacienne type Castaneur.
J'ai toujours du mal avec cette manière très française de se piquer de prononcer avec l'accent adéquat les mots anglo-saxons ou d'utiliser scénarii plutôt que scénarios, et d'être incapable de respecter la prononciations des patronymes issus des langues de France, comme ce pauvre Bayrou que d'aucuns tiennent à appeler Bérou, bien que notre langue ait codifié la diphtongue occitane ai en ay car y vaut deux ii. Comme dans Lyon. Là, je suis certain de faire flop car je parie que tu prononces le nom de la ville comme celui de l'animal... Ridicule !
J'ai noté hier sur Inter que Jean-Baptiste Daoulas, au patronyme légèrement breton, était affublé de la prononciation Daoulasse comme dans connasse, comme si le s sonore en finale s'accompagnait forcément d'un e méridional. Bientôt, on nous parlera de Christophe Castanère, ce qui serait une confusion totale entre l'arbre et la forêt*.
J'ai de ces futilités...
A part ça, ici ça sent diablement le foutre, deuxième clin d’œil à Celeos, dont j'essaie de doper l'audience sur des sujets de fond.


* castaner, chataignier, castanère, chataigneraie.

10 commentaires:

  1. ah ben moi, j'aime bien ce genre de billets... ca change un peu en fait!! et j'adore la langue!! dans tous les sens du terme!!
    Je vais dire donc Lyon differemment, et je ne sais plus comment on doit dire castaner...comme un chataignier?il n'est pas ardéchois, le garçon?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Arthur
      Tu prononces comme boucher... et sinon il né dans le Var.
      Rive droite du Rhône, a priori ca shuinte comme en Auvergne et ça doit donner chastagnier...

      Supprimer
  2. Une question me taraude: Christophe Castaner (en fait je le suppose avoir des ascendances catalanes) sent-il le foutre, comme ça arrive parfois le matin au réveil quand on a joui et qu'on s'est endormi juste après. En séchant une odeur musquée s'en dégage, assez plaisante. Ça serait sympa que ce garçon sente le foutre, finalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catalanes comme beaucoup de provençaux...
      Il est plutôt beau gosse, il doit le sentir oui...

      Supprimer
  3. Comme toi, je suis sensible aux prononciations et me trompe probablement souvent. Cela me faisait bien rire lorsque j'entendais des Français parler de l'écrivain suisse Jacques Chessex (deux fois prix Goncourt) qui était chai-sexe pour eux alors que chez nous il était chaissé. Comment se prononce le nom de votre capitale? Parisse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a du penser qu'il était originaire du Sussex...
      Parrisse, en rroulant bien le r !

      Supprimer
  4. Le site fr.forvo.com prononce Castanair .Sans doute ignore t-il toute subtilité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai aucune confiance en ce patchoulik !

      Supprimer
  5. Pas beaucoup de réactivité du tenancier .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah Paul ! Depuis le temps.... ça va bien ? On m'abandonne et on voudrait que je réagisse au quart de tour ! :)

      Supprimer